613 737-4337

 

Utilisation résidentielle

shadow

Les normes CSA et les classes d'emploi

La production et l’application des agents de la préservation du bois est réglée par les normes CSA O80. Ces normes imposent les exigences et limitations tels que les essences de bois et les agents de la préservation admissibles pour le traitement et les résultats de traitement en termes de la rétention et de la pénétration des agents de la préservation dans le bois requises selon le produit ou son utilisation.

Les normes résidentielles publiées dans la norme CSA O80 ont été développées afin de combler le besoin des produits en bois traité qui se conforment aux exigences du code national du bâtiment. Tandis que plusieurs des utilisations résidentielles du bois traité ne sont pas spécifiées par les codes du bâtiment, il existe les endroits où le bois est une composante critique d’une structure (ex. : les seuils, solives et poteaux), et pour cette raison les critères spécifiques de qualité de traitement sont requises.

 

Ces normes résidentielles de la norme CSA O80 sont uniques au Canada. Elles intègrent les normes spécifiques aux emplois résidentielles au système de classes d’emploi. Ces normes sont citées dans les exigences du code national du bâtiment ainsi que les codes de bâtiment de plusieurs provinces.

Les trois tableaux suivants sont extraits de la norme CSA O80 avec la permission du groupe CSA. Les différents classes d’emploi sont organisées par les conditions d’exposition auxquelles les produits spécifiques de bois traité seront subis en service : hors sol, en contact avec le sol, et les conditions spéciales.

Classes d’emploi hors sol

Classe d’emploi Conditions d’utilisation Milieu d’utilisation Cause de la détérioration Utilisation typique
CE1 À l’intérieur- hors sol - sec Protégé contre les intempéries et autres sources d’humidité Insectes À l’intérieur et matériaux de finition de construction
CE2 À l’intérieur - hors sol - humide Protégé contre les intempéries, mais peut être exposé à l’humidité Champignon de la carie et insectes À l’intérieur
CE3.1 À l’extérieur - hors sol - revêtu et évacue l’eau rapidement Protégé contre les intempéries par un revêtement ou un bardage et non exposé à un mouillage prolongé Champignon de la carie, altération de l’aspect et insectes Menuiserie, parement et moulures revêtus
CE3.2 À l’extérieur - hors sol - non revêtu et évacue l’eau lentement Exposé à toutes les intempéries, y compris un mouillage prolongé Champignon de la carie, altération de l’aspect pourriture molle, et insectes Platelage, solives de terrasse, rampes, piquets pour clôture et menuiserie non revêtue

Classes d’emploi en contact avec le sol

Classe d’emploi Conditions d’utilisation Milieu d’utilisation Cause de la détérioration Utilisation typique
CE4.1 Contact avec le sol ou l’eau douce - composants non essentiels Exposé à toutes les intempéries ; conditions d’exposition normales, y compris éclaboussures d’eau salée Champignon de la carie, altération de l’aspect, pourriture molle et insectes* Pieux pour clôture, terrasse, et rampe, traverses, et poteaux des services publics (aires à faibles pourriture)*
CE4.2 Contact avec le sol ou l’eau douce –éléments de charpente essentiels ou difficiles à remplacer Exposé à toutes les intempéries; risque de pourriture élevée* Champignon de la carie, altération de l’aspect, pourriture molle et insectes (risque de biodétérioration accru) Terre, eau douce et pilots de fondation, fondations en bois, poteaux de construction, pieux pour usage horticole, traverses et poteaux des services publics (aires à risque de pourriture élevé)*

Classes d’emploi sécialisées

Classe d’emploi Conditions d’utilisation Milieu d’utilisation Cause de la détérioration Utilisation typique
CE5A Eaux côtières — eau saumâtre ou salée et zone boueuse adjacente Exposition continue à l’eau salée Organismes vivant dans l’eau salée Pilots, cloisons et contreventements
CEF.1 Protection incendie selon les codes - à l’intérieur – hors sol Protégé contre les intempéries et autres sources d’humidité Feu Sous-toitures, fermes de toit, poteaux d’ossature, solives et lambris

* Le mot « moisissure » est utilisé dans la version française actuelle de la norme CSA O80. Celui-ci sera modifié par le mot « pourriture » dans les futures éditions.