613 737-4337

 

Durabilité

shadow

La durabilité et l'industrie de la préservation du bois

Les produits en bois sont vulnérables à la détérioration si laissés non traités dans les environnements humides ou exposées aux intempéries et à risque d’attaque par les insectes ou les champignons. L’industrie de traitement du bois a débuté dans les années 1800 avec la production des traverses de chemin de fer. Aujourd’hui, l’industrie est encore d’importance dans les secteurs industriel, commercial et résidentiel.

Le bois traité sous pression est utilisé principalement à l’extérieur et connait de nombreuses utilisations industrielles, y compris les quais et marinas, les traverses de chemin de fer, les poteaux de services publics, les pieux, les ponts et les glissières de sécurité routière. Il est également utilisé par les architectes en aménagement paysagiste pour des projets d’aménagement. Autour de la maison, le bois traité est principalement utilisé pour les terrasses, les clôtures, les pavillons de jardin et les équipements de terrain de jeu. Le bois traité peut également être utilisé à l’intérieur de la maison lorsque les codes de bâtiment l’exigent, comme exemple le contreplaqué traité ignifugé.

La promotion de l’utilisation des produits en bois traité réduit indirectement la consommation de nos forêts en prolongeant la vie utile des produits de bois. Le bois traité est un produit durable; les bénéfices environnementaux et économiques de son utilisation sont nombreux. Le procédé du traitement du bois le protège des éléments destructifs de la nature et prolonge sa vie utile. En prolongeant sa vie utile, les écosystèmes des ressources naturelles sont moins sollicités en abattant moins d’arbres et en limitant la quantité de déchets de bois envoyé aux sites d’enfouissement. L’utilisation du bois traité épargne ainsi une forêt de la superficie de la province de l’Île de Prince-Édouard à chaque année. Le bois traité est également réutilisable. Les poteaux de services publics hors service sont sciés et réutilisés pour les travaux routiers comme composantes des systèmes de glissières de sécurité, poteaux d’enseignes ou de clôture, ou dans les tabliers de ponts.

 

Quels sont les efforts de l’industrie de la préservation du bois pour améliorer la durabilité de l’industrie et limiter son impact environnemental?

Tous les agents de préservation du bois qui sont utilisés dans le traitement du bois sont assujettis aux évaluations très strictes pour leur enregistrement par l’agence de règlementation de la lutte antiparasitaire et autres organismes responsables de l’évaluation des risques environnementaux et de santé et sécurité.

Lors de leur certification par l’Autorité Canadienne de Certification de la Préservation du Bois (ACCPB), les membres de Préservation du bois Canada s’engagent, comme condition de leur adhésion à l’association, à la protection de l’environnement.

L’ACCPB assure que les usines certifiées se conforment aux exigences dans les documents de recommandation technique pour la conception et l’exploitation des installations de préservation du bois (DRT) D’Environnement Canada. L’ACCPB assure également que toutes les usines de traitement du bois au Canada adhèrent à des pratiques opérationnelles et de design physique afin de minimiser l’impact environnemental des substances chimiques de préservation, et de protéger les travailleurs contre l’exposition de ces même substances. Le programme de certification de l’ACCPB et Préservation du bois Canada travaillent continuellement au sein de l’industrie afin de maintenir et d’améliorer le programme.

L'analyse du cycle de vie (ACV)

Jusqu’à récemment, il n’existait pas de méthode mathématique pour calculer, la durabilité relative d’un matériau ce qui ne permettait de les comparer entre-eux. Avec l’évolution de la technologie, l’analyse du cycle de vie est de plus en plus acceptée comme méthode d’évaluation. L’analyse du cycle de vie mesure tous les effets environnementaux des décisions et procédés que subit le matériau durant pendant la vie du produit et ce dès l’extraction de la ressource jusqu’à sa disposition en fin de vie.

Dans les dernières années, l’US Treated Wood Council a réalisé les analyses du cycle de vie du bois traité comparativement à d’autres matériaux utilisés dans le même type de projet.